Un voisin inattendu sauve cette lionne vouée à un destin tragique

Publié le 01/28/2021
Publicité

Sheila est une jeune lionne de un an, qui a passé la plupart de sa vie dans le monde du spectacle. Comme beaucoup d’animaux sauvages ayant été exploités, Sheila a commencé par s’affaiblir, mais son propriétaire ne savait pas ce qu’elle avait et n’avait plus les moyens de lui payer ses soins. Heureusement, la lionne fut prise en charge par une association du Ministère de l’Agriculture, au Texas. Sheila était enfin libre et pouvait se reposer, mais sa santé ne s’améliorera pas. Un nouveau diagnostique lui a été donné, et des soins lui ont été administrés, mais les médicaments ne donnaient pas grands espoirs de survie. Qui sera la personne qui la sauvera ? Découvrez son incroyable histoire.

Sheila

C’est une histoire qui va faire vous faire fondre le coeur, et en bien. Sheila est une lionne qui avait été négligée par son propriétaire, et sa faiblesse avait alarmé l’association qui venait de la sauver de l’exploitation. En effet, elle mangeait et buvait à peine. Malgré tous les soins qu’on lui procurait, son état de santé ne s’améliorait pas. Le cirque l’avait épuisé, elle devait travailler tous les jours et se soumettre à son propriétaire. C’est d’autant plus difficile pour un animal comme elle, destiné à la vie sauvage.

Sheila

Sheila

Un mauvais traitement

Sheila fut maltraitée par son propriétaire. Etre traité comme un objet, un esclave, est bien sûr une chose qui se ressent chez un animal, et Sheila s’est donc laissée démoraliser, voire pire: elle se laissait mourir. En effet, la jeune lionne, de un an et demi, se sentait mal aimée, et n’avait plus le goût de vivre. Les soignants qui l’ont sauvés se sont donnés un ultimatum de deux semaines pour lui apporter tous les soins possibles et pour voir s’il y aurait une amélioration de son état, sans quoi il se devaient de l’euthanasier…

Un Mauvais Traitement

Un Mauvais Traitement

Un objet de distraction

Depuis tout bébé, Sheila était l’objet de distraction de petits et grands qui se prenaient en photo avec le petit lion. Elle était plus demandée que d’autres car son pelage était spécial comparé à la plupart des lions. Sa couleur de neige attirait beaucoup de clients et son propriétaire en profitait, en se faisant beaucoup d’argent. Elle participait à différents spectacles, pour se retrouver, en fin de journée seule, dans une cage. Heureusement, pas pour très longtemps, mais la santé, elle, n’a pas attendue et Sheila devait suivre un traitement.

Un Objet De Distraction

Un Objet De Distraction

La soigner

En effet, Sheila avait en fait, une maladie que les soignants venaient de lui diagnostiquer: La toxoplasmose. Bien qu’elle n’est pas dangereuse chez l’humain, une fois qu’on la traite, elle peut être irréversible chez l’animal, même avec des soins, et c’est ce qui inquiétait les employés du ministère de l’agriculture. Ils faisaient tout leur possible pour sauver son état. Sheila, ne mangeait presque pas, et pouvait à peine se déplacer car ses articulations étaient atteintes.

La Soigner

La Soigner

Pour le mieux

Les animaux sauvages qui sont faits pour vivre dans de grands espaces, sont malheureusement encore exploités pour le profit. Comme par exemple, les dauphins qui sont utilisés pour le divertissement dans les parcs aquatiques et qui ont une durée de vie réduite de moitié par rapport à ceux qui vivent en liberté. L’équipe du département de l’agriculture, faisait tout son possible pour que Sheila ne connaisse pas le même sort. L’organisation se bat depuis des années pour le droit des animaux et Sheila n’était pas épargnée, il fallait qu’elle vive. Sauf que la lionne ne montrait aucun signe de vouloir continuer…

Pour Le Mieux

Pour Le Mieux

Où emmenait-on Sheila ?

Pour donner plus de chance à la jeune lionne, l’équipe du ministère de l’agriculture ont décidé de la transférer dans une institution spécialisée, dans l’espoir qu’ils puissent aider Sheila à guérir. Malheureusement, il n’ y avait que très peu d’espoir sur son état, qui s’aggravait de jour en jour. Comme elle ne pouvait plus marcher, ils ont dû la porter, et l’ont emmené dans un camion spécial, Sheila commença à stresser: Où allaient-ils l’emmener ? Dans un cirque encore ? L’équipe se dirigea vers une institution nommée In-Sync.

Entre De Bonnes Mains

Où emmenait-on Sheila ?

Entre de bonnes mains ?

Après quelques temps de voyage, Sheila arriva enfin dans l’institution spécialisée nommée In-Sync, qui se trouvait également au Texas. Pas simple pour la lionne de se réhabituer à un nouvel environnement. Alors, elle était plutôt réticente et semblait encore plus affaiblie. Cela inquiéta l’équipe du ministère de l’agriculture mais ils n’avaient vraiment pas le choix, c’était la dernière carte qu’ils jouaient pour la jeune lionne. In-Sync était une institution composée de spécialistes et chercheurs pour la réhabilitation des félins maltraités.

In Sync

Entre de bonnes mains ?

Peu d’espoir

In-Sync ont fait tout leur possible pour fournir à Sheila, les soins nécessaires à son développement. La lionne essaya tant bien que mal de marcher, mais pouvait à peine tenir sur ses pattes. Les spécialistes ont découvert qu’elle était en manque de Vitamine A et ont tout fait pour rétablir sa santé. Malheureusement, il y avait peu d’espoir. Surtout parce qu’elle avait perdu le goût de vivre. Les médecins essayèrent de trouver une autre alternative…

Peu D'espoir

Peu D’espoir

Pas facile

L’association du ministère de l’agriculture avait prévenu In-Sync que Sheila ne survivrait peut-être pas et qu’ils seraient probablement dans l’obligation de l’euthanasier. Mais In-Sync ne voulait pas baisser les bras. Cela dit, il est vrai qu’il était difficile pour eux d’atteindre des résultats positifs. La lionne ne montrait aucune amélioration, et ne voulait désormais plus se nourrir. De plus, elle ne pouvait même plus tenir sa tête, car tous ses muscles s’affaiblissaient… Cela leur fendait le coeur. C’était la première fois, depuis la création de cette association, que l’équipe a eu affaire à ce genre de cas. In-Sync a été créée par une vétérinaire dévouée, nommée Vicky et qui s’occupe essentiellement de félins sauvages.

Pas Facile

Pas Facile

Un cas exceptionnel

Même si l’association était habituée à rétablir la santé de tous les félins qu’elle trouve, c’était la première fois depuis sa création, en 2000, que l’équipe a eut affaire à ce genre de cas avec Sheila. Qu’est-ce qui pouvait bien freiner son rétablissement ? Après quatre jours avec eux, le corps de Sheila ne semblait pas bien répondre aux médicaments. In-Sync ne voulait pas la laisser souffrir de la sorte, et ils décidèrent de l’euthanasier si son état ne s’améliorerait pas d’ici quelques jours. Mais, un membre de l’équipe eut soudain une idée…

Un Cas Exceptionnel

Un Cas Exceptionnel

Une idée qui change tout

Ce dernier décida d’envoyer son dossier médical aux chercheurs et de la faire ré-examiner. Sheila était une lionne exceptionnelle, elle était originaire d’Afrique du Sud, là où l’on trouve souvent des lions et lionnes de cette couleur blanche, notamment dans la région de Timbavati. Les chercheurs ont donc pris en charge son dossier médical et se sont donnés un ultimatum, car son cas était très urgent. Sheila était malade et peut-être même en fin de vie, mais c’est sans compter sur l’espoir acharné de l’association In-Sync. C’est alors qu’après 24 heures, les chercheurs ont confirmé qu’elle était bien atteinte de Toxoplasmose et était en grand manque de Vitamine A, et ils ont découvert autre chose…

Une Idée Qui Change Tout

Une Idée Qui Change Tout

Une maladie fatale

Sheila, n’était pas en forme aussi parce qu’elle avait des parasites dans son corps qui empêchaient son système immunitaire de se battre contre la maladie. De ce fait, In-Sync compris que son cas était malheureusement voué à l’échec. Il ne restait plus d’autres solutions… Mais, soudain les chercheurs avaient recontacté l’association pour leur faire savoir que le cas de Sheila peut en fait être réversible. Alors, tout le monde avait une once d’espoir. Qu’est-ce qui a fait que le cas de Sheila pouvait être sauvé ?

Une Maladie Fatale

Une Maladie Fatale

La prescription

Cela faisait des années que Sheila nécessitait un traitement qu’elle n’avait jamais reçu. Ne pouvant plus marcher, se nourrir et même boire, il fallait d’urgence trouver une solution, et l’euthanasie allait peut-être pouvoir être évité, grâce à un nouveau traitement, en tout cas, c’est ce que tout le monde espérait pour la jeune lionne. En attendant, elle se laissait câliner et ne réagissait pas, mais on sentait bien, que l’amour qu’on lui donnait, lui faisait du bien.

La Prescription

La Prescription

Un médicament miracle ?

Pour son cas, on lui a donc prescrit de la clindamycin, c’était vraiment le médicament de la dernière chance. Il faut dire que Sheila vomissait avant et était complètement affaiblie. Les équipes de In-Sync croisaient les doigts pour que ce nouveau traitement marche sur la lionne. Cette dernière n’avait pas une vie facile avant d’avoir été sauvée. Ils voulaient à tout prix qu’elle retrouve la santé, et lui donnaient beaucoup d’amour. La lionne aimait ses nouveaux amis.

Un Médicament Miracle

Un Médicament Miracle

Le défi

Le premier jour du nouveau traitement était enfin venu. Il faut dire que l’association devait attendre avant de pouvoir se le procurer, car sa prescription devait être approuvée. Dès qu’ils l’ont reçu, Sheila a eu droit à plusieurs médicaments par jour. Le défi était que la lionne ne souhaitait pas collaborer et il fallait attendre une heure avant qu’elle accepte d’avaler ce qu’on lui administrait. Heureusement, ils avaient énormément de patience et voulaient bien sûr qu’elle vive.

Le Défi

Le Défi

Petite amélioration

Finalement, les soignants de la belle Sheila, commencèrent à voir une petite amélioration, après deux jours de traitement.  En effet, elle commença à tenir sa tête normalement, ses muscles du coup avaient repris des forces. Elle était également capable de se tenir debout, sur ses quatre pattes, et sans douleur. Une réelle joie pour tout le monde ! De plus, c’était le résultat de seulement deux jours de traitement, et il fallait continuer sur cette voie pour voir s’il y aurait d’autres progrès.

Petite Amélioration

Petite Amélioration

Une incroyable amélioration

Les soignants n’en revenaient pas de la rapidité de ses progrès. Après quatre jours de traitement, Sheila avait retrouvé l’appétit et avait finalement accepté de manger. Elle arrivait à bien avaler la nourriture et acceptait également de boire plus d’eau. C’était comme si elle revenait doucement à la vie. Et après une semaine, on pouvait la voir jouer avec les jouets que les soignants lui donnaient. Les employés de l’association, n’en croyaient pas leurs yeux car l’amélioration s’était faite très rapidement, mais les médicaments n’étaient pas la seule raison. Alors, qui donc l’avait aidé à progresser aussi rapidement ?

Une Incroyable Amélioration

Une Incroyable Amélioration

Les félins solitaires

Les félins, sont des animaux très indépendants, surtout les chats qui chassent seuls et côté vie sociale, ils semblent ne pas trop s’en préoccuper. C’est également le cas pour les tigres qui aiment défendre leur territoire et vivent en solitaire. Mais, pour les lions, c’est différent. En effet, ils vivent en groupe et s’entraident: les femelles vont chasser en groupe pour se nourrir avec les lions qui, eux, restent également se reposer en groupe. Sheila ne faisait pas exception à la règle et avait également besoin d’une vie sociale, c’était écrit dans son ADN.

Les Félins Solitaires

Les Félins Solitaires

Un coup de chance

Quand Sheila a été transférée à In-Sync, elle fut mise dans un endroit entouré de grilles. Les soignants venaient la voir plusieurs fois par jour non seulement pour la nourrir, lui donner ses médicaments, mais aussi pour lui apporter de l’attention et la câliner. L’équipe aimait beaucoup la lionne et c’était clairement réciproque ! Sheila était bien tombée cette fois et la chance jouait enfin en sa faveur. On jouait même avec elle, après qu’elle se soit rétablie. Mais, un autre détail, sera le traitement ulttime qui a définitivement aidé la lionne à guérir, et à avoir le goût de continuer à vivre.

Un Coup De Chance

Un Coup De Chance

Khan

Et la chance jouait en sa faveur également au niveau de son voisinage, car elle se trouvait en fait tout près d’un lion, nommé Khan. La bonne nouvelle est que les deux félins s’entendaient à merveille et Khan se comportait comme un ange gardien pour Sheila, dès qu’elle était arrivée dans l’institution. Il semblerait que le destin avait enfin frappé à la porte de la lionne après tout ce temps à souffrir à cause de son ancien propriétaire. Khan était un excellent soutien moral pour Sheila, qui avait repris des forces plus vite que prévu.

Khan

Khan

Des points en commun

Khan a lui aussi eu une mauvaise passe depuis qu’il était lionceau, et il était négligé par ses anciens propriétaires qui l’exploitaient également, pour qu’il fasse des représentations publiques, au Texas. Khan était lui aussi arrivé affaibli dans l’institution In-Sync, et avait nécessité des soins intensifs pour reprendre du poids et retrouver la santé. On dit que les animaux ressentent tout et pourraient même communiquer par télépathie, alors il est clair que Khan et Sheila savaient qu’ils avait beaucoup de points en commun. Et le lion devait faire des choses un peu différentes…

Points Communs

Des Points En Commun

Le passé de Khan

Khan avait six ans, et était arrivé dans le refuge seulement quelques mois avant Sheila. Avant d’être sauvé, il devait généralement faire des représentations de spectacle en montrant son rugissement et en se tenant sur les deux pattes. Comme Sheila, il était maltraité, et ses propriétaires ne le soignaient pas lorsqu’il était malade. En conséquence, il devenait de plus en plus malade et devait tout de même participer aux spectacles, ce qui l’a finalement affaibli. Heureusement pour lui, In-Sync a pu le sauver.

Le Passé De Khan

Le Passé De Khan

Une santé déplorable

Pendant des années Khan a souffert, il était également battu par son maître, et devait suivre tous les ordres à la lettre, ce qui ne lui laissait pas de répit. Le pauvre félin était tellement ammaigri, qu’il ne pesait finalement que 45 kilos. De plus, à chaque fin de spectacle, Khan n’avait pas le droit de se dégourdir, et on l’avait mis dans une petite cage, qui ne lui permettait pas de se dégourdir les pattes. De ce fait, ses muscles se trouvaient affaiblis, et son maitre fit quelque chose d’impardonnable…

Une Santé Déplorable

Une Santé Déplorable

Le milieu du spectacle

Le maitre de Khan, le négligeait, mais heureusement le lion fut sauvé.

Il n’ y a pas encore de loi mondiale pour interdire l’exploitation des animaux, mais en France il y a la loi 521-1 qui punit toute cruauté et détention d’animaux non apprivoisés de deux ans d’emprisonnement. Mais, malgré cela, les fauves ont été exploités dans les cirques. Heureusement, la ministre de l’écologie, Barbara Pompili, a renforcé cette loi en septembre 2020, qui interdit progressivement toute exploitation d’animaux sauvages.  Et en Amérique, d’ici 2025, l’élevage de vison pour leur fourrure sera interdite. On espère que les choses changeront également en ce qui concerne le milieu du spectacle, en Amérique. En attendant, on peut compter sur les associations telles que In-Sync.

Le Milieu Du Spectacle

Le Milieu Du Spectacle

Publicité